Fabien Brusson, coureur caméraman
Fabien Brusson

aventure Mes courses :

 

EVEREST SKY RACE V (NÉPAL) du 28 octobre au 14 novembre 2011

esr 20011L'EVEREST SKY RACE EN QUELQUES CHIFFRES

  • 230 : Le nombre de kilomètre parcourru par les skyracers.
  • 12379 : Le dénivelé positif de cette édition.
  • 11018 : Le dénivelé négatif (aie aie aie!! les genoux!).
  • 18 : Le nombre de coureurs qui ont fait toute les étapes de cet ESR.
  • 30 : Le nombre au départ.
  • 3 : Les abandons.
  • 5800 : Le sommet du plus haut col le Tashi Lapsa
  • 4 : Le nombre de cols franchis par les coureurs
  • 4.5 : Le nombre de kilo perdu par le coureur caméraman (y'a bon le steak de yak!).
  • 6119 : L'altitude du Lobuché Est.
  • 7 : Le nombre de summiters.
  • 10 : Qui ont tenté le sommet.
  • 13 : Le nombre de jours au dessus de 4000m.

 

 

21/11/2011

Voilà maintenant un peu plus de 2 jours que nous sommes sur Kathmandou et déjà l'envie de partir en montagne ou rentrer en France ce fait sentir...

Enormement de monde... d'odeurs... de bruits... Bref le calme nous manque... vers 16 h, nous partons pour l'aéroport et nous décollons vers 20h...

Depuis 2 jours c'est soin du corps avec massage, soin des pieds etc... hier soir, repas avec le staff de la course et Roger, notre ami directeur du summit hotel... Richard Bull, coureur et journaliste anglais, et bien sur la reine Lizzy....

A mon retour en France je passerais par la balance mais vu ce que l'on mange depuis la fin de la course je me demande si je n'ai pas grossis....

Voilà pour la news...ESR 2011 est mort..vive l'ESR 2014..

 

ESR 2011   ESR 2011

 

ESR 2011   ESR 2011

ESR 2011   ESR 2011

ESR 2011


Lobuché vu du camp de base

Lobuché vu du camp de base

 

Quelques summiters au sommet

Quelques summiters au sommet


16/11/2011

 

Aujourd'hui, nous nous sommes rendus à Namché Bazar sous le brouillard et la neige...
Par contre on stresse un peu car il n'y a pas de vols au départ du Lucka. Tout le monde se presse pour prendre les hélicoptères à grands coups de dollards.

 

Sommet du Lobuche Est

Sommet du Lobuché Est

Arrete sommitale du lobuche est

Arrête sommitale du Lobuché Est


16/11/2011

 

L'Everest Sky Race (235 km, +11000, - 7000 m) est terminé depuis six jours. Une cinquième édition remportée par le Népalais Jorbir Raï, devant son compatriote Deepak Rai et l'Anglaise Lizzy Hawker. A l’issue de la partie « sky race » du projet ESR 2011, dix personnes, sur les trente au départ, ont poursuivi leur aventure et tenter l’ascension du Lobuche Est (6.119 m). Plus de dossard ni de chrono, juste l'envie de rester dans l'esprit de l'Everest Sky Race : « De la course au sommet… » Des dix alpinistes au départ, sept sont arrivés. Bruno Ringeval, coureur-photographe de l’ESR, mais également grimpeur, a dû se résoudre à faire demi-tour au camp de base (5.400 m), à cause « d’une débâcle intestinale », raconte-t-il. Et de poursuivre. « Cette journée devait être faste pour les Chevaliers du Vent… Dans la version up, ils étaient neuf, dont deux femmes, à partir du camp du base à 3 h du matin, alors que j’étais dans la version down avec Lizzy, notre nouvelle Amazone du Ciel. Avant de revenir à Kathmandu à pied, elle était montée avec nous. Au final, il y a eu sept Summiters en haut du Lobuche Est, puisque Philippe (Pias) et Patrice (Coutaz) n’ont pas pu atteindre le sommet… » Altius, il y avait donc Fabien Brusson, Emmanuel Rémy, Maryse Dupre, Mickaël Delonglée, Christophe Sergé, Magali Juvenal et Jean-Marc Wojcik. Le premier est monté « caméra au poing ». Et le dernier a complété son carnet de voyage post sky-race, après le Mera Peack (2003), le Pachermo (2008) et l’Island Peak (2009). Avec ce final au sommet, l’ESR 2011 est terminé. La prochaine édition aura lieu en octobre 2013 et ses étapes seront identiques aux dernières de Himal Race 2013.



 


Maryse Dupré de retour du Lobuche Est (6.119 m), le sommet-éperon sur la droite.

Photo : Bruno Ringeval

 


 

 

 

 

 

Alors que les alpinistes, summiter ou non, ont entamé leur retour vers la vallée, Namché et Lukla, et ainsi pu croiser le peloton du Solo Khumbu Trail, deux autres coureurs de l’Everest Sky Race continuent leur voyage en courant sur les Chemins du Ciel. Tout d’abord, Lizzy Hawker qui a entrepris, hier, de relier le Camp de Base de l’Everest à Kathmandu. Un challenge qu’elle avait déjà réalisé en 2007, avec Stephen Pyke, en 3 jours, 2 heures et 36 minutes. « Son objectif est d’améliorer cette performance en solo, explique Bruno Ringeval. Je l’ai vu passé ce matin (mardi) et elle était plus en forme qu’à la fin de l’ESR. A Pheriché, elle était comme à son habitude, souriante et j’ai pu faire des photos, même si la météo était un peu pourrie… » L’autre sky-racer toujours en mouvement sur les sentiers népalais est Sylvain Bazin. Contrairement à Lizzy, il n’est plus dans le Khumbu, mais dans la région des Annapurnas.

 

Il est là-bas pour reconnaitre l’itinéraire de l’Annapurna Ultra Mountain, entre le Camp de Base des Annapurnas (4.130 m) et le Lac Phewa à Pokhara (820 m). L’édition « zéro » de cette course d’un jour aura lieu le 3 novembre 2012. Au programme : 80 km (+1.200 m, - 5500 m). La course sera précédée d’une marche d’approche et d’acclimatation de cinq étapes (120 km, + 6000 m, - 3000 m) avec un passage à Poon Hill (3.194 m). Cette nouvelle course himalayenne sera à la portée de tous. Autant sportivement, puisque les moins rapides auront la possibilité de fractionner leur effort sur deux jours ; que financièrement, puisque le coût de l’inscription (billets d’avion inclus) sera de 2000 euros. Enfin, à l’issue de ce séjour de 12 jours, (26 octobre au 7 novembre 2012), un sommet à près de 7000 m, le Tukuche peak (6.920 m), sera proposé en option.

 

Reportage sur de l’Everest Sky Race 2011, au cœur d’un entretien avec Lizzy Hawker, dans le numéro d’Endurance Trails de janvier 2012.


 

Everest Sky Race : J. Raï récidive, L. Hawker 3ème

source : endurance-mag.com

Au terme de la cinquième édition, déjà mythique, de l'Everest Sky Race (235 km, +11000, - 7000 m, en 9 étapes),  le Népalais Jorbir Raï a remporté un second succès après celui de 2008.

Il succède ainsi Deepak Rai (vainqueur en 2009), deuxième de l'épreuve cette année, devant l'Anglaise Lizzy Hawker. Une nouvelle fois, les " Princes de l'Himalaya " ont imposé leur style sur les Chemins du Ciel. Depuis 2003, date de la création de l'ESR, les Népalais se sont toujours imposés dans le Khumbu, puisque Sumba Sherpa (2003) et Dangima Sherpa (2005) sont au palmarès. Mais si les Sherpa sont considérés comme les Kenyans asiatiques en course d'altitude, les Raïs, ethnie voisine, sont les Ethiopiens.

Des similitudes qui se retrouvent également dans la morphologie. Au-dessus de 5000 m, ils sont intouchables. Pour preuve, cette année, les quatre Népalais au départ, dont deux femmes, sont dans le Top 8 : Jorbir Raï (1), Deepak Raï (2), Dolma Sherpa (6) et Minikala Raï (8). Des places que les Népalaises ont acquises dans les étapes de haute montagne. Alors que les Européens arrivent à s'exprimer sur des formats de courses moins himalayens (Christophe Jaquerod et Benoit Laval ont remporté l'Annapurna Mandala Trail en 2005 et 2010), ils montrent leurs limites au-delà de 5000 mètres. Et comme l'ESR se dispute à une moyenne de 4500 mètres - l'AMT se situe à 3200 m - les Raïs, Sherpas et autres Limbus sont dans l'univers...

Lizzy Hawker - The Queen Elizabeth, comme la surnomme les Népalais - a néanmoins réussi une course remarquable en remportant quatre des neuf étapes. A ce jour seule Corinne Favre avait pu en gagner une et c'était en 2005 en compagnie de Christophe Jaquerod sur la Mandala. Lizzy a également été en tête du classement général jusqu'au sommet du Gokyo Ri (5.350 m), terme de la 6e étape. Du jamais vu au Népal. Quelles que soient les courses dans l'Himalaya : Marathon de l'Everest, Annapurna 100 km, Annapurna Mandala Trail, Himal Race, Everest Sky Race, Solo Khumbu Trail... La Britannique a ainsi démontré qu'elle était la meilleure ultra-fondeuse de la planète, de l'ultra-mountain au 24 heures, en passant par les courses par étapes. C'est en compagnie de Jorbir et Deepak que Lizzy a terminé l'ESR 2011, à Pangboche, hier. " L'étape finale a été de toute beauté, raconte Fabien Brusson, le coureur-cameraman. Lizzy est arrivée avec Jorbir et Deepak, sous le regard de l' l'Amadablam (6856 m). En 4 h 18, de Lobuche (4910 m), ils sont montés au Kala Pattar (5.540 m) et redescendus à Pangboche (3.930 m). 4 h 18 ! ". Pour mémoire, l'étape faisait 30 km (+850 m, -2250 m) et les coureurs avaient leur sac sur le dos (7 kg). " Marie Sergé et Francis Beauvallet ont clôturé cet ESR de nuit, en arrivant juste avant le cérémonie de remise des prix qui a duré fort tard..."

Une cinquième édition de l'Everest Sky Race épique et mythique pour tout le monde : coureurs, marcheurs et organisateurs. A ce titre, l'agence Great Mountain Holidays a été à la hauteur de l'évènement. Pour tous ces hommes et ces femmes, il n'a pas été seulement question de l'exploration de la vallée séculaire de la Rowaling. Ce fut aussi celles de leurs limites et de leur âme. C'est dans cet esprit que Lizzy Hawker avait d'ailleurs pris le départ de l'ESR 2011. " Sur la dernière étape, elle a encore été exceptionnelle, rapporte Sylvain Bazin. Elle a été l'image du parcours et de la dernière étape, avec une vue incroyable du sommet du Kala Pattar sur le Mont Everest (8.850 m). La plupart des coureurs étaient fatigués, souffrant de rhumes et de bronchites. Seuls les Népalais ont mené grand train pour assurer leur victoire finale, malgré l'opposition exceptionnelle de Lizzy qui, bien qu'affaiblie, a su résister, encore, avant de terminer avec eux, main dans la main."

Le Lobuche Est au programme

Si la version Sky Race de l'ESR, la version alpinisme a débuté. Neuf coureurs et marcheurs poursuivent leur aventure sur les Chemins du Ciel. Emmanuel Rémy, Philippe Pias, Fabien Brusson, Maryse Dupre, Mickaël Delonglée, Jean-Marc Wojcik, Bruno Ringeval, Magali Juvenal, Patrice Coutaz et Christophe Sergé vont rester une semaine de plus pour tenter l'ascension du Lobuche Est (6.119). Plus de dossard, plus de chrono, juste l'envie de rester dans l'esprit de l'Everest Sky Race...

De la course au sommet pour rester Altius, Altius, Altius...

Photo : Jorbir Raï sur le Glacier du Cho La (5.420 m). Il court encore... (Photo : Bruno Ringeval).

Classement (235 km, +11000, - 7000 m)

1. Jorbir Raï : 38 h 12 08

2. Deepak Raï : 38 h 26 35

3. Elisabeth Hawker : 38 h 54 39

4. Emmanuel Rémy : 42 h 16 50

5. Peter Osterwalder : 43 h 28 54

6. Dolma Sherpa : 44 h 34 36

7. Richard Bull : 44 h 48 50

8. Minikala Raï : 45 h 48 50

9. Syvain Bazin : 45 h 55 00

10. Frédéric Doyen : 46 h 49 00

11. Virginie Duterme : 47 h 49 29

12. Beat Hintermann : 50 h 01 16

13. Max Hintermann : 50 h 03 32

14. Philippe Pias : 59 h 14 04

15. Fabien Brusson : 59 h 15 00

16. Maryse Dupre

17. Mickaël Delonglée

18. Jean-Marc Wojcik

19. Bruno Ringeval

20. Magali Juvenal

21. Patrice Coutaz

22. Christophe Sergé           

23. Marc Perier

24. Philippe De Witte

25. Marie Sergé

26. Francis Beauvallet

27. Pascal Beaury Sherpa (non partant à Gokyo).

28. Didier Rageau (Abandon au Drolombao Glacier, étape 5).

29. Alain Blactot (Abandon à Na, étape 6).

30. Ivano Marelli (np)

31. Patrick Hilti (np)

 

Everesrt Sky Race 2011 : les Raï reprennent le pouvoir

source : endurance-mag.com

Les Raïs ont repris le pouvoir sur les Chemins du Ciel. Au terme de la 8e et avant-dernière étape de l'Everest Sky Race (235 km, +11000, - 7000 m),  Jorbir Raï (34 h 17) et  Deepak Raï (34 h 31) sont à présent devant Elisabeth Hawker (34 h 56), après 205 km d'effort (+ 9000, -5250 m) sur les sentiers de la Rolwaling Valley et du Khumbu. " Comme sur l'étape d'hier (Thame - Renjo La - Gokyo Ri), ces diables de Népalais sont de retour sur leur terrain de prédilection, raconte Fabien Brusson, le coureur-cameraman de la course. Il est impossible pour Lizzy de tenir le rythme, aussi bien en montée qu'en descente..." Et Sylvain Bazin de poursuivre : " Deepak Rai a remporté la 8e étape de Gokyo à Lobuche (25 km, +900 m, -750 m), en passant par le Cho La (5.420 m), mais il reste 2e du général derrière son compatriote Jorbir Raï. Les deux hommes ne sont séparés que d'un quart d'heure et tout se jouera demain sur la dernière étape pour la victoire finale. Lizzy Hawker a perdu du terrain et se retrouve 3e a 40 minutes de Jorbir. Elle souffre des bronches, comme la plupart des rescapés de cette course particulièrement difficile, notamment après le passage du Tashi Lapsa (5.755 m). Seulement 18 coureurs sont encore en course pour boucler la totalité du parcours de cette 5e édition, demain, à Pangboche. Les 10 autres sont redescendus vers Namche... " Un itinéraire bis au départ de Gokyo que l'organisation avait prévu afin de permettre aux plus fatigués de rejoindre l'arrivée, sans enchaîner les redoutables ascensions du Cho La (5.420 m) et du Kala Pattar (5.540 m).

L'autre information du jour, c'est l'abandon de Pascal Beaury Sherpa. " Ce matin, le réveil a été dur pour les Everet-skyracers puisqu'ils ont perdu leur coordinateur de course, raconte Fabien Brusson. Il a été évacué en hélicoptère suite à une hernie inguinale. Si confirmation du diagnostic, il sera opéré à Kathmandu. C'est donc Jean-Marc Wojcik qui a pris les commandes aux côtés de Chandra Gurung, le directeur de course, pour les deux dernières étapes. " Pascal est arrivé dans la capitale népalaise, en même temps qu'Alain Blactot et Didier Rageau, contraint à l'abandon dans la Rolwaling Valley. Le " Sherpa Blanc " a pu donner de ses nouvelles : " Il y a beaucoup d'émotions pour moi, car quitter cette course qui restera mythique fut très dur ! Maryse (Dupré, le docteur de la course, ndlr) pensait à une hernie, mais le médecin de la clinique internationale pense à une infection. J'aurai confirmation demain. Il est vrai que de jouer les bons samaritains dans le Tashi Lapsa aura eu raison de ma résistance physique. Quatorze heures dans le froid, ce fut beaucoup trop, même pour un Sherpa Blanc. Mais je ne regrette vraiment rien, car le groupe est vraiment super..."

C'est donc avec une pensée particulière que les coureurs vont disputer la dernière étape, demain. " Je suis déjà à Pheriche avec Bruno (Ringeval, le coureur-photographe), explique Fabien Bruson, afin de prendre de l'avance sur l'étape de demain (Kala Pattar - Pangboche, 30 km, +850 m, -2250 m). La fin du parcours a été changé. Plus d'arrivée au Camp de Base de l'Amadablam. L'étape est devenue trop longue pour les organismes des coureurs qui sont déja trés fatigués et nous ne voulions pas que les coureurs arrivent de nuit..." Pour mémoire, les coureurs devaient rallier le Camp de Base de l'Amadablam (4.570 m) à Pangboche (3.930 m) en marche de liaison. Les Everest-skyracers vont donc prendre la route directe pour rejoindre la fin de la course. Avec le Tashi Lapsa (5.755 m), le Renjo La (5.340 m), le Gokyo Ri (5.350 m),  le Cho La (5.420 m) et le Kala Pattar (5.540 m) en quatre jours, dans la démesure de la devise "Altius, Altius, Altius" de l'Everest Sky Race, ils se sont déjà assez illustrés...

Le  classement après 8 étapes (205 km, + 9000, -5250 m).

1. Jorbir Raï : 34 h 17 26

2. Deepak Raï : 34 h 31 58

3. Elisabeth Hawker : 34 h 56 57

4. Emmanuel Rémy

5. Pascal Beaury Sherpa (non partant à Gokyo).

6. Peter Osterwalder

7. Richard Bull

8. Syvain Bazin

9. Frédéric Doyen

10. Minikala Raï

11. Virginie Duterme

12. Dolma Sherpa

13. Beat Hintermann

14. Max Hintermann

15. Philippe Pias

16. Mickaël Delonglée

17. Maryse Dupre

18. Fabien Brusson

19. Jean-Marc Wojcik

20. Bruno Ringeval

21. Magali Juvenal

22. Patrice Coutaz

23. Christophe Sergé           

24. Marc Perier

25. Philippe De Witte (Belgique)

26. Marie Sergé

27. Francis Beauvallet

28. Didier Rageau (Abandon au Drolombao Glacier, étape 5).

29. Alain Blactot (Abandon à Na, étape 6).

30. Ivano Marelli (np)

31. Patrick Hilti (np)

 

Des news du Népal …

running café
Hello de Lobuche. from Sylvain Bazin …

Source : runningcafe.fr

Voici les dernieres news de l’Everest Sky Race.

Deepak Rai remporte la 8 ème étape de Gokio à Lobuche en passant par le Chola Pass, mais il reste 2 ème du général derrière son compatriote Jorbir Rai. Les deux hommes ne sont séparés que d’un petit quart d’heure et tout se jouera demain sur la dernière étape pour la victoire finale. Lizzy Hawker a perdu du terrain et se retrouve 3 ème à 40 minutes de Jorbir. Elle souffre des bronches comme la plupart des rescapés de cette course particulièrement difficile, notamment après le passage du Tahi Lapsa.

Seulement 18 coureurs et marcheurs sont encore en course pour boucler demain à Pangboche cette 5 ème édition. Les autres sont redescendus vers Namche ou Katmandou. À noter que Pascal Beaury le Directeur de course a dû être évacué ce matin de Gokio par hélicoptere souffrant d’une hernie inguinale.

Sylvain BAZIN …

 

 

 

15/11/2011

7 skyracers au sommet
hier nous avons fais notre marche d approche jusqu au ice camp du Lobutché à 5200m..une nuit sous tente et un depart ce matin à 3h pour tenter le sommet à 6119m..Bruno Ringeval.Patrice Coutaz et Philippe Pias ne seront pas de l aventure car ils sont malade..après une premiere partie pentu dans la roche et les dalles nous attaquons 2 h plud tard dans le vif du sujet avec neige et glace...crampons et piolet pour cette deuxieme partie...le froid est bien présent malgré le ciel bleu...froid aux pieds et aux mains mais devant ce splendide spectacle cela ne nous decouragera pas..7 alpinistes au sommet technique..Christophe Serge.Magalie Juvenal.Jean marc Wojcik.Michael Delonglé.Maryse Dupré.Emmanuel Remy..et votre serviteur..seul emmanuel et moi même avons escaladé jusqu à 6119 les guides arrétant les autres car la voie etait jugé dangereuse...
Re tour a Pheriché pour une bonne nuit avant la descente sur Namché bazar à 3500m...nous avons hate cela fais maintenant 11 jours a plus de 4000 m
Nous esperons tous que les avions voleront sur Lukhla en fin de semaine...

 

ESR 2011


 

12/11/2011

Nous sommes actuellement sur Pherice où nous passerons également la journée de demain sous le mauvais temps d'après la météo... Lundi nous prendrons la direction du camp de base du Lobutche toujours sous le mauvais temps pour tenter le sommet mardi sous une amélioration, ou mercredi, dernier carat pour nous ...

Sinon nous allons louper l'avion devant nous ramener à Kathmandhou..

Ici le moral est bon, nous sommes logés au White yak dans un très bon lodge avec chauffage dans le dinners room et des douches chaudes...

Une bonne bakery également avec des carrots cakes subliment...

Nous commençons à reprendre des forces et le morale, après cette édition de l'ESR plus que ardue....

Nous esperons êtres 10 au sommet !!

13/11/2011

Une journée de repos sur Phericé pour moi et mes 9 compagnons..

Ce matin, grasse matinée, levé 8h30, petit dèj puis lessive et derniers réglages de crampons et baudrier...On a l'impression depuis la fin de la course de ne faire que manger et dormir...

Demain, direction le camp de base, accompagnés de nos yaks...

Emmanuel partira plus tôt avec les guides afin d'équiper la voie.. Nous tenterons le sommet mardi..

Les coureurs n'ont pas pu prendre l'avion de Lukla à cause des mauvaises conditions... Ils ont payé un gros surplus en dollars pour prendre un hélicoptère.

Correspondance avec l'avion pour Paris oblige...

A partir de demain plus de nouvelles de nous pendant au moins 2 à 3 jours...


11/11/2011

L'étape de Gokyo jusqu'à Lobutche a confirmé l'étape d'hier c'est à dire que ces diables de népalais ont repris le dessus sur Lizzy Hawker, certes fatiguée et malade, mais elle ne pouvait pas lutter quand nous arrivions sur les hauts chemins du Khumbu.. c'est Jorbir qui arrive en tête à Lobutche et Lizzy est loin très loin, l'esr est perdu pour elle..

Concernant le reste du peloton 4 coureurs ont coupé par le Machermo pour rejoindre l'arrivée.. Ils se réservent pour l'ascencion du Lobutche et... le peloton est décimé par la maladie et la fatigue dûe à la première semaine hyper sauvage et engagée..

Hier l'étape finale est de toute beauté. Lizzy arrivera avec Deepak et Jorbir main dans la main sous le regard de l'amadablam..en 4h18. Ils sont montés sur le Kala Patar à 5500m et ont descendus la vallée jusqu'à Pangboche.. Marie, Serge et Francis Beauvallet clôtureront cet ESR de nuit et arrivant juste avant la cérémonie de remise des prix.. qui durera fort tard ..10h... Ce matin le groupe de Sky racers ne participant pas à l'ascencion est parti pour une longue étape, les emmenant à Lukla pour prendre un avion demain matin.. certains vont devoir finir de nuit cette longue journée..

Pour les 10 alpiniste aujourd'hui repos sur Pangboche puis demain courte avancée vers Pherice puis montée au camp de base du Lobutche puis le jour suivant ils tenteront de gravir tous ensemble ce sommet

 

CLASSEMENT GENERAL FINAL

JORBIR RAI 38H12 08

DEEPAK RAI 38H26 35

LIZZY HAWKER 38H54 39

EMMANUEL REMY 42H16 50

PETER OSTERWALDER 43H 28 54

DOLMA SHERPA 44HH34 36

RICHARD BULL 44H46 35

MANIKALA RAI 45H48 50

SYLVAIN BAZIN 45H55 00

FRED DOYEN 46H49 00

VIRGINIE DUTERME 47H49 29

BEAT HINTERMANN 50H01 16

MAX HINTERMANN 50H03 32

PHILIPPE PIAS 59H14 04

FABIEN BRUSSON 59H15 00

ABANDON DIDIER RAGEAU PASCAL BEAURY MICKAEL DELONGLE

LE RESTE DES PRESENTS ETANT CLASSES EN TANT QUE TREKKEUR


09/11/2011


Ce matin le reveille a été dur pour les sky racers puisqu'ils ont perdu leur directeur de course!! en effet Pascal Beury a été évacué en helicoptere suite à une hernie .. si confirmation du diagnostique il sera opéré à Kathmadou.. c'est donc Jean Marc Wojcik qui prends les commandes pour les deux dernières étapes
Je vous mail de Pherice ou je suis avec Bruno le coureur photographe afin de prendre de l'avance sur l'étape de demain et d'être à l'arrivée avant les premiers... changement au classement général puisque ce matin au col du CHO LA les deux népalais Depak et Jorbir contaient 20 minutes d'avance sur Lizzy Howker.. comme sur l'étape d'hier ces diables de népalais sont de retour sur leur terrain de prédilection.. impossible pour Lizzy de tenir le rythme aussi bien en montée quand descente... Demain ils vont monter au Kala patar et redescendre à Panboche.. pas d'arrivée au camp de base de l'amadablan.. Etape trop longue pour les organismes des coureurs déjà très fatigue. Avec l'absence de Pascal je vais devoir gérer la soirée des récompenses avec Jean Marc et nous ne voulions pas que les coureurs arrivent de nuit...
Voila pour les news 2 jours d'internet cela ce fêtes je vais boire une massal the!!

 


8/11
Everest Sky Race : Hawker vs Raï, duel sur les Chemins du Ciel

Le peloton de l'Everest Sky Race (235 km, +11.000 m, -7.000 m en 9 étapes) est arrivé, hier, dans le Khumbu. La redoutable ascension du Tashi Lapsa (5.755 m) a été possible et les Everest Sky-racers ont pu quitté la vallée séculaire de la Rolwaling, l'une des nouveauté du parcours 2011 et un endroit " Terra Incognita ". " Ce fut une énorme journée, raconte Sylvain Bazin, actuellement 7e au classement. Les coureurs ont franchi le Tashi Lapsa, le col le plus engagé jamais franchi dans une course au Népal. Ce passage a laissé des traces sur les organismes. " Actuellement au sommet du Gokyo Ri (5.350 m), les concurrents viennent de terminer la 7e étape. " Une étape longue et difficile, rapporte Sylvain, en direct de Gokyo. Car il a fallu enchaîner le passage du Renjo La (5.340 m) et l'ascension du Gokyo Ri (5.350 m). Les coureurs continuent d'arriver au sommet...."

Altius, altius, altius est la devise de l'Everest Sky Race. Depuis sa création en 2003, les organisateurs sont dans cette logique du " toujours plus haut ". 2011 n'a pas dérogé à cette philosophie avec l'ascension du Tashi Lapsa (5.755 m). Un col " mixte " de glace et de neige où des cordes fixes ont été installées pour une ascension avec crampons et casque d'escalade pour les coureurs. Dans cet univers himalayen, Lizzy Hawker est dans son élément. N'oublions pas qu'avant d'être la triple vainqueur de l'UTMB version 100 miles, championne du Monde 2006 du 100 km (7 h 29'12) et recordwoman du Monde des 24 heures sur route (247,076 km), l'Anglaise a été alpinisme et pratiquée le " ski-mountaineering ". Elle a notamment réalisé une première dans l'Himalaya Indien avec l'ascension à ski du Kalanag (6.387 m) en 2003. En 2004, ce fut le Mount Waddington (4 016 m) en Colombie britannique; en 2005, la traversée du Kackar Range en Turquie et en 2006, celle de Ak-Shirak Range au Kyrgyzstan, l'extrémité occidental de l'Himalaya.

Après sept étapes, Lizzy Hawker était toujours en tête de l'Everest Sky Race, au sommet du Gokyo Ri (5.340 m). Mais comme le précise Sylvain Bazin : " Durant cette étape, les coureurs Népalais ont repris le dessus sur Lizzy. Deepak Raï et Jorbir Raï ont attaqué fort ce matin, au départ de Thame pour essayer de combler l'écart creusé par Lizzy. A l'arrivée à Gokyo, Deepak avait un net avantage qui lui a permis de se rapprocher à 8 minutes de la fantastique Anglaise au général..." Il reste encore deux étapes aux Népalais pour détrôner the " Queen Elizabeth ", soit un total de 55 km (+2200 m, - 2350 m). Deux étapes et deux arrivées en altitude : Lobuché (4.910 m), mercredi et l'Amadablam Base Camp (4.570 m), jeudi. Mais aussi le col de Cho
La (5.450 m) et le Kala Pattar (5.540 m). L'étape de demain, mercredi, risque d'être capitale. Longue de 25 km (+900, -750), elle va se courir pendant 20 km à plus de 5000 m !

La course ne se résume pas à un duel entre Lizzy Hawker, Deepak Raï et Jorbir Raï. Derrière eux pointent les Français Emmanuel Rémy (4e) et Pascal Beaury Sherpa (5e), le Suisse Peter Osterwalder (6e), le Français Sylvain Bazin (7e) et le Britannique Peter Bull (8e). Au moment du pointage à Gokyo Ri, les autres concurrents étaient en course... A noter cependant, les
abandons d'Alain Blactot et de Didier Rageau. En souffrance faceà l'altitude, ils ont fait demi-tour avant le Tashi Laspa. Leur état étant sans gravité, Alain et Didier reviennent en marchant à Kathmandu, avec l'assistance de l'organisation : Great Mountain Holidays. " Alain est déjà à Dolakha et il arrivera à Kathmandu, demain, en bus, explique Dev Dongol, l'un des responsables de GMH. Didier redescend également à pied. Il est parti ce matin de Beding. Il sera à Kathmandu, vendredi... " Pour les 28 autres Everest Sky-racers , la course continue... Altius, Altius, Altius...

Classement après 7 étapes (180 km, + 8100, -4500 m).

ESR20111. Elisabeth Hawker : 31 h 07 57
2. Jorbir Raï : 31 h 14 26
3. Deepak Raï : 31 h 28 58
4. Emmanuel Rémy : 32 h 50 27
5. Pascal Beaury Sherpa : 33 h 05 46
6. Peter Osterwalder : 34 h 00 51
7. Richard bull
8. Syvain bazin
9. Dolma sherpa
10. Frédéric doyen
11. Virginie Duterme
12. Minikala Raï
13. Beat Hintermann
14. Max Hintermann
15. Philippe Pias
16. Mickaël Delonglée
17. Maryse Dupre
18. Fabien Brusson
19. Jean-Marc Wojcik
20. Bruno Ringeval
21. Magali Juvenal
22. Patrice Coutaz
23. Christophe Sergé
24. Marc Perier
25. Philippe De Witte (Belgique)
26. Marie Sergé
27. Francis Beauvallet
28. Didier Rageau (Abandon au Drolombao Glacier, étape 5).
29. Alain Blactot (Abandon à Na, étape 6).
30. Ivano Marelli (np)
31. Patrick Hilti (np)

08/11/2011

Aujourdhui, étape dans le Kumbu depuis Thame, en direction de Gokio

Ce matin tout le peloton est fatigué ou malade, voir les deux. Le passage du Renjo là ne fera qu'aggraver les choses.

Lizzy perd 20 minutes et est tout juste devant, au général de 6 minutes, c'est Deepak qui est parti comme une bombe ce matin, tout le monde est arrivé ici et certains ont décidé de prendre un raccourci demain.

Voilà le classement général d'aujourd'hui :

  • elisabeth howker 31 h 07 57
  • jorbir rai 31 h 14 26
  • deepak rai 31 h 28 58
  • emmanuel remy 32 h 50 27
  • pascal beaury sherpa 33h 05 46
  • peter osterwalder 34h 00 51
  • richard bull
  • syvain bazin
  • dolma sherpa
  • ferderic doyen virginie duterme
  • minikala rai
  • beat hintermann
  • max hintermann
  • philippe pias
  • mikael delonglee
  • maryse dupre
  • fabien brusson

 

Sur les contestations de certains coureurs Fabien, le coureur cameraman, prendra le temps du dernier sur chaques étapes chrono c'est pourquoi il se retrouve à la fin.


08/11/2011

 

Pour cette 4ème étape nous continuons à nous acclimater avec un 10 km pour rallier Na à 4180 m, avec cette arrivée très tôt nous en profitons pour faire quelques lessives mais ne pas laisser celle-ci dehors trop longtemps car nous rangeons du carton, sinon levés à 7h30 pour un départ vers 9h, pour progresser chacun à son rythme vers le camp de base du yalung. Le temps n'est toujours pas de la partie, c'est vers 13h30 que nous revenons nous mettre au chaud près du feux dans notre cuisine, enfin chacun sa cuisine car nous sommes tous reparti dans le village.
Vers 16 h nous réglons nos crampons car demain nous attaquons la vrai montagne.

Ce matin, Alain Blactot a décidé de quitter le groupe et de redescendre vers Kathmandou, physiquement pas bien depuis 2 jours et avec une saturation en oxygène trop faible, un porteur descendra avec lui. Pour les skyracers, une étape en marche de liaison que nous pensions courte mais qui va s'avérer longue et éprouvante.

Après un passage vers le lac de Tosa Rolpa à 4500 m, nous avons escaladé un mur de pierre et de glace pour arriver sur la moraine pendant plus de 3 ou 4 heures, physiquement éprouvant, c'est encorde derrière moi que Didier Rageau fera l'étape et arrivera exténué au camp de glacier, avec une saturation faible. Ambiance surréaliste ici avec un camp pose dans les rochers, avec le froid et la neige qui tombe, nous quitterons la vallée du rolwaling demain par l'ascension très technique du Tashi lapsa, nous ne sommes pas mécontants de laisser cette vallée très très sauvage sans confort ...

 

Mauvaise nuit pour moi car j'ai veillé sur Didier et je l'ai réveillé toutes les heures pour prendre sa saturation, celle-ci est au ras des pâquerette donc c'est fini pour lui, il ne passera pas dans le kumbu et le tashi lapsa. Il descend ce matin pour Kathmandou, c'est donc à 6 heures du matin que nous avons pris la direction du col. Nous avons continué de progresser sur la moraine, puis ensuite un mur de 400 m et de l'escalade sur rochers, puis sur glace, attention pas droit à l'erreur. Ensuite une belle randonnée glaciaire et à nouveau un mur de 1100 m sur la neige où la glace. De souvenir de coureurs, c'est la première fois que l'esr est aussi sauvage et engagée, mais bordel que cette étape fut dure !

Mais beau 10 heures pour les premier et 14 heures pour les derniers

Première douche depuis le départ et chauffage dans la salle de repas, premier steak de yak. Marre aussi du dalbat ou du riz.


08/11/2011

C'est sous la pluie que nous avons pris le départ de ce 5ème everest sky race nous avons perdu 1000m sur 2 km avec de belles chutes sur les dalles mouille ensuite c est un paysage de rizières et de champs de millet que nous avons parcourus sous un soleil timide mais une chaleur moite lizzy howker prendra le dessus sur jorbir rai nous sommes hébergés chez l'habitant dans ce petit village de suri doban à 1030 m

Départ ce matin en empruntant un petit chemin en balcon dans une ambiance de jungle puis au bout d'une heure nous sommes arrivés sur une piste en construction qui va relier le Tibet, donc la Chine, au Népal, chantier pharaonique à manthali où les népalais creusent un tunnel et élargissent le chemin sous les ordres de chefs de chantier et contremaitres chinois

Afin de faire sauter la roche et de balayer le chemin, les premiers ont été stoppés, ce qui permettra de se regrouper tous et de faire un deuxième départ .2 heures plus tard pas le temps de chauffer que nous attaquons par un mur de 700 m pour nous mener au village de Smi gaon perché sur une arête

Nous sommes hébergés dans différentes maisons mais nous prenons le repas en commun un spectacle de danse nous est offert par les villageois.

Nous quittons Simi pour rejoindre Beding 3740 sous le brouillard c'est un parcours tout en foret de Rodhon et de petits torrents avec du plat Népalais qui permet à Lizzy de devancer Jorbir de 12 minutes nous commençons à sentir le froid et dès que nous avons fini de nous ravitailler nous rentrons dans nos duvets le temps n'est pas avec nous depuis le début de cet ESR

Il n'y a pas de chauffage dans les diners room et nous sommes agglutines dans la cuisine près du feux

Avec ces étapes assez courtes nous avons du temps, pour certains c'est la lecture, pour d'autres, la musique et pour moi les chapitres du livre "les secrets de la boite rouge" que j'écoute raconté par les élèves de cm2 de Branges sur mon mp3.


28/10/2011

Bonjour Barheim
Notre groupe de 16 shyracers vient d'arriver à Barheim... 6 heures d'attente avant notre vol pour Katmandhou... divers zig zag dans les magasins de luxe... petite sieste sur la moquette de 10 cm d épaisseur... Vivement nos montagnes Népalaise....
A bientot pour des nouvelles fraiches.. ici 38 degrés...

30/10/2011

Aujourd'hui sortie de l'aéroport vers 10h avec du retard car nous avons tourné autour de Katmandou pour attendre ... trop de vols en même temps. Nous avons egalement attendu pour récuperer nos chambres. Il y a enormement de monde en ce moment au Népal. Assis cool dans le jardin de notre hotel ça passe mieux.
Petite virée cette après midi dans Thamel le quatier des magasins pour faire quelques petits achats... ce soir nous allons tous manger dans un restaurant nepalais... demain matin controle des sacs et medicales. Il est 15h30 chez vous 18h35...

Après un controle express des sacs... on commence a avoir l'habitude!!! Je me suis rendu en moto du côté de baktahpur pour rendre visite à Indira une petite fille de 6 ans.. petite filleule de Claire, l'institutrice de la classe de CM2 de Branges.. La classe qui nous avait suivi pour Himal Race... Un joli moment plein de joie et d'émotion et bien sur quelques images... suite à cela Bruno, le coureur photographe et moi avons profités de soins des pieds histoire de repartir sur cet ESR avec des petits petons tout neuf... Ce soir, diner dans un restau indien et dodo après la petite séance internet... Demain 6h de bus pour rejoindre la depart de cette édition...

j'ai hate de commencer à courir car on va exploser avec tout ces repas!!!!

Dès que possible je vous fais parvenir des photos.. see you

 

31/10/2011

Voili voilou nous sommes arrivés à Dolakha...petit village campagnard au début de la vallée du Rolwaling.. Pour arriver ici il a fallu 5 heures de bus sur des chemins défoncés..

Après avoir reçu nos chambres ou plutot dortoirs, puisque nous sommes 11. ..nous avons visité la rue de ce village avec son temple.. Puis nous avons bu notre premier thé népalais, le massala thé avec le lait.. moment de courte durée puisque la pluie est venue...

ESR 2011
ESR 2011
 

 

 

 

 

 

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
[ Mentions légales ] -
© Copyright 2016 - Balises et Chemins - Mise à jour Studio Yukulélé graphisme et webdesign